Nouvelle UE pour les 2ème année : Apprendre à Apprendre. 5 et 8 septembre 2017.

Depuis la mise en place de la PACES, l’UFR de pharmacie se heurte à un taux de redoublement élevé des étudiants de 2ème année (40%, en 2016-2017) qui peut s’expliquer par différents facteurs :

  • une génération d’étudiants dite Y
  • Un sentiment d’échec vis à vis de la médecine avec des difficultés à se remotiver,
  • Une mauvaise connaissance des différents métiers accessibles aux pharmaciens,
  • une méthodologie de travail particulière à la PACES qui n’est pas adaptée à un cursus professionnalisant

De manière générale, la génération Y a désormais accès à n’importe quel moment à une infinité d’informations et de connaissances grâce aux appareils nomades connectés mais on remarque une passivité des étudiants face à l’acquisition de connaissances et une utilisation superficielle des ressources accessibles en ligne. Il en résulte une focalisation sur l’obtention de notes et du diplôme, plutôt qu’une attention à l’apprentissage. Par ailleurs il est important que les étudiants trouvent un sens à leur apprentissage et l’une des missions de l’enseignement supérieur est  de développer l’autonomie des étudiants.

Notre dernier sondage (cf article 12 juin) montre que nos étudiants se mettent tardivement à étudier (40% un mois avant les examens : apprentissage massé) et qu’ils ont du mal à savoir ce qui est essentiel.

Conformément aux préconisations de Philippe Lalle, Conseiller stratégique pour la pédagogie de l’enseignement supérieur, (JAPES 2017), il nous a semblé important de faire connaitre aux étudiants le fonctionnement de la mémoire sous l’angle des sciences cognitives, pour qu’ils puissent adopter de nouvelles stratégies d’apprentissage. Pour illustrer ces notions, nous avons choisi un article issu de la Recherche : Cannabis et mémorisation, ce qui nous a servi de fil rouge pour les ED.

Lors du cours en amphi (2h) les étudiants ont eu à répondre en direct à des questionnaires destinés à leur faire découvrir les différentes mémoires ( épisodique, sémantique, procédurale et perceptive) et le rôle de la mémoire de travail.  L’évaluation de cette dernière a montré des résultats supérieurs à la moyenne, signe de leur expérience de la PACES. Toutes ces notions ont été illustrées par un exposé sur le rôle de l’hippocampe dans la mémorisation par notre collègue Laurent Tritschler.

Nous avons présenté la courbe de l’oubli (Ebbinghaus,) ce qui nous a permis d’insister sur l’importance de la consolidation mnésique, la création de liens avec les connaissances antérieures et l’importance des reprises expansées dans la stratégie d’apprentissage.

forgetting_curve2_fr

Des outils numériques tels que Anki, Quizzlet ont été évoqués et l’accent a été mis sur l’apport des cartes mentales et des fiches de mémorisation active, leur permettant de dégager l’essentiel des notions vues en cours et faciliter ainsi la mémorisation à long terme.

En ce qui concerne les ED  (2h),  les étudiants ont d’abord du identifier les différentes disciplines de leur futur cursus leur permettant de comprendre les notions abordées dans l’article de la Recherche (G. Marsicano et M. Metna-Laurent,Pourquoi le cannabis perturbe la mémoire,  La Recherche, Hors série n°22).

Cannabis_Disciplines_pharma_Groupe1

Dans une deuxième phase, les étudiants ont visionné des capsules vidéos sur le thème « Cannabis mémorisation » réalisées par nos collègues, Jean-françois Berrien, Laurent Tritschler et Valérie Flesch,  sous l’angle de leurs disciplines respectives. Ces capsules ont permis de faire des exercices de prise de notes et de réalisation de cartes mentales

6_cartes_mentales_Neuro_Groupe1

Cette UE a été mise en place pour la première fois  et il nous faudrait sans doute davantage de temps avec les étudiants au cours de l’année pour reprendre ces notions. Par ailleurs la mise en place progressive de la plateforme ecampus, avec l’aide des ingénieurs pédagogiques de la DIP permet à nos collègues de mettre en place une auto évaluation de nos étudiants bien utile.

Nous remercions sincèrement nos collègues pour leur participation aux ED : Dorine Bonte, Jean-Christophe Marvaud, Isabelle Turbica, Laurent Tritschler et Jean-François Berrien. Ils ont été partants pour innover et expérimenter de nouvelles approches pédagogiques.

Marie-Françoise Bernet-Camard et Marie-Sophie Noel-Hudson

 

Publicités
Nouvelle UE pour les 2ème année : Apprendre à Apprendre. 5 et 8 septembre 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s